Une prise de notes consiste à écrire l’essentiel tout en étant très rapide. C’est un moyen de présenter des informations en les synthétisant. Elle ne concerne généralement que la lecture de son auteur. De ce fait, la prise de note pourra être imaginative et créative.

PRÉSENTATION DES MÉTHODES DE PRISES DE NOTES

1. LA MÉTHODE CORNELL

Il s’agit de diviser la feuille en 3 principale section :

Section 1 : Située à droite et la plus grande permet de retranscrire presque toutes les idées.

2 Section: À gauche, celle-ci permet de citer les différents points clé et à les résumer. 

Section 3 : En dessous, elle permet de synthétiser les points de façon claire et concise.

    2. LA MÉTHODE RONÉO

Cette méthode utilisée le plus dans les établissements scolaires consiste à avoir un document partagé avec d’autres personnes de sa classe. À chaque cours, on désigne deux ou trois personnes qui prendront des notes ensemble. Les autres personnes du groupe pourront donc participer au maximum en cours.

Le point fort de cette méthode est dans le fait qu’à la fin on est tous sûr d’avoir des notes très complètes.

    3. LA MÉTHODE PAR ANNOTATION

La prise de note par annotation est très efficace lorsque l’on souhaite écrire le plus rapidement possible tout en écoutant les explications. Pour la pratiquer, Il faut alors avoir un code d’annotations, par exemple :

Exemples d'annotations
Exemple D’annotations
      4. LA MÉTHODE DE PRISE DE NOTE PAR PHRASES-FORMULES

On prend des notes sous forme de phrases courtes et numérotées. Excellente pour mémoriser, développe l’esprit d’analyse.

     5. PRISES DE NOTES PAR FEUILLET SUPERPOSÉS

Simple d’utilisation, pour la pratiquer, il suffit de prendre les notes dans la colonne de droite et à la relecture, on donne à chaque paragraphe un sous-titre. La suite des sous-titres constitue un résumé des notes. 

     6. MÉTHODE DE LA PRISE DE NOTES FONCTIONNELLE

Ici, la page est divisée en trois colonnes. Dans la première, les mots-clés, la deuxième, les données et connaissances, la troisième, l’avis personnel, l’analyse. En civilisation, par exemple, on peut noter 1°) les faits, 2°) leur signification, 3°) le sens général. Méthode qui s’applique bien à un chapitre de manuel, un polycopié, un texte, un article.

     7. LES SCHÉMAS

Les schémas permettent de visualiser le cheminement de la pensée, mettre en relief les relations logiques au sein du raisonnement. Excellents car ils sollicitent plutôt l’hémisphère droit du cerveau et complètent les prises de notes séquentielles.

COMPARAISON
Tableau Comparatif de Méthodes de prise de notes
Tableau Comparatif de Méthodes de prise de notes

Toutes les méthodes citées plus haut sont certes pertinentes mais sont plus adaptées dans certains contextes et ont presque toutes des inconvénients. De plus, aucune n’est meilleure que l’autre.

ASTUCES

– Soyez attentifs aux indices sur les points importants : répétitions, changements du ton de voix du maître de conférences. 

– N’écrivez pas tout et reformulez toujours ce que vous entendez. 

– Utilisez la sténographie, les abréviations et les symboles.

On prend des notes différentes selon que l’on prépare un examen, que l’on veut documenter un travail personnel, ou compléter un cours, ou faire un exposé oral. La prise de notes est aussi fonction du type de document, et fonction de la source. 

Sources:
  1. https://www.comment-economiser.fr/guide-bien-prendre-notes.html
  2. https://www.actionco.fr/Thematique/methodologie-1246/fiche-outils-10181/La-prise-de-notes-326256.htm

Rédigé par Sanoum Niang : Coach en Arduino à DEFAR Sci

Category: Non classé, RH

laissez un commentaire