Comment faire une veille informationnelle en 5 étapes ?

Un ordinateur portable : outil por faire la veille
Veille informationnelle

Une veille informationnelle est essentielle pour être à jour et prendre des bonnes décisions, et ce, quelque soit votre métier ou secteur d’activité. Découvrez comment collecter, classer et diffuser un contenu de qualité en utilisant des outils et méthodes efficaces. 

  • Choisissez votre sujet
  • Utilisez les bons outils
  • Partagez avec votre communauté

Vous faites une veille informationnelle pour plusieurs raisons. Vous voulez combler une lacune, renforcer ou mettre à jour vos compétences, suivre la stratégie de vos concurrents, montrer votre expertise dans un domaine, s’informer de l’évolution de votre métier ou de votre secteur d’activités


1- Veille informationnelle : analysez votre situation  avant de commencer

Pour mettre toutes les chances de votre côté, analysez votre contexte et évaluez votre situation avant de commencer la veille informationnelle. 

S’abord, faites une analyse SWOT : vos forces (S : strength) et faiblesses (W : weakness), mais aussi vos opportunités (O : opportunity) et menaces (T : threat). Ensuite, définissez vos objectifs. Puis, sélectionnez les domaines, les sujets et les outils vers lesquels vous orientez votre veille pour collecter, traiter, stocker et partager du contenu à forte valeur ajoutée. 

2- Veille informationnelle : définissez vos objectifs

Orientez votre veille vers des sources d’information en adéquation avec votre objectif peut être utile pour vous et votre organisation.

Par exemple, si vous avez des problèmes de manque de concentration, orientez votre veille sur des sujets comme la gestion du temps, la gestion du stress ou la productivité. Cela vous permet de trouver des conseils d’experts, des outils et autres astuces pour être concentré et productif.

Maintenant que vous avez identifié vos besoins, il est temps d’identifier et sélectionner les outils de veille nécessaires pour atteindre vos objectifs.

3- Identifiez vos sources d’information

Si le digital vous offre plusieurs possibilités pour faire une veille, il n’en reste pas moins qu’il existe d’autres sources d’information hors ligne que vous devez exploiter. 

  • conférences 
  • co-working 
  • meet-up
  • séminaires
  • forums…

Ces évènements sont des moments privilégiés pour apprendre, s’informer et bénéficier de l’expérience d’autres personnes.

L’information étant de plus en plus accessible grâce au numérique, délimitez votre veille pour ne pas vous perdre ou trop vous disperser. Sélectionnez et concentrez-vous sur les sujets les plus importants pour vous. Il existe plusieurs plateformes pour faire de la veille. Donc utilisez-les à bon escient pour découvrir les nombreuses possibilités qu’elles offrent.

Des réseaux sociaux en passant par les Moocs et les sites web, l’univers numérique vous donne une large possibilité pour s’informer, se former et partager, généralement de façon gratuite.

Quelques Moocs pour vous former

  • OPenclassrooms
  • Coursera
  • Edx

Les réseaux sociaux

  • Facebook, 
  • Twitter, 
  • LinkedIn
  • etc.

Il existe tout un arsenal d’outils de veille pour recueillir, collecter, classer et diffuser de l’information.

Les réseaux sociaux permettent non seulement de la collecte, mais aussi le partage de l’information avec votre communauté.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous. 

Comprenez la particularité de chaque réseau et adaptez votre veille en fonction. 

LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence. Vous pouvez y lire et rédiger des articles pertinents et trouver du contenu de qualité produit par des experts dans leurs domaines respectifs.

Twitter est reconnu pour sa pertinence en terme de veille notamment grâce aux hashtags.

Facebook avec ses plus deux milliards d’utilisateurs est une mine d’or pour faire de la veille grâce aux groupes et pages professionnels. 

Lisez aussi Devenez community manager

Donc immergez-vous dans l’univers des réseaux sociaux pour faire une veille efficace et efficiente et exceller dans votre domaine.

  • Utilisez les hashtags pour suivre les discussions sur votre domaine ou centre d’intérêt.
  • Suivez les influenceurs en vous abonnant à leurs comptes et les consulter régulièrement.
  • Intégrez des groupes de discussion sur le sujet qui vous intéresse.

Vous vous demandez peut-être comment faire pour ne pas se perdre devant cette multitude d’information ? 

Ne vous en faites pas. C’est ce qu’on va voir avec les outils de curation de contenu pour automatiser votre veille informationnelle.

4- Agrégez vos contenus

Après avoir identifié vos besoins et vos sources d’information, il est temps d’automatiser votre veille pour organiser recueillir et classer vos contenus.

Là aussi, les réseaux sociaux s’invitent dans la danse, notamment Twitter grâce aux listes. En plus, vous pouvez utiliser des tableaux, des images ou des cartes mentales pour illustrer votre veille et représenter de façon visuelle votre contenu.

Sélectionnez encore une fois les informations les plus pertinentes pour éviter l’infobésité. “L’infobésité est un concept désignant l’excès d’informations qu’une personne ne peut traiter ou supporter sans nuire à elle-même ou à son activité” (Source: Wikipédia).

Quelques outils de curation

Paperli

Panda

Inroader

Pocket

5- Partagez votre veille informationnelle

Pour être efficace et efficient, vous devez mettre en pratique votre veille. En plus, avoir l’information est une chose, et la mettre en pratique en est une autre. Par conséquent, comme le dit le proverbe, “c’est en forgeant qu’on devient forgeron”. N’est-ce pas ?

C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

proverbe africain

D’abord, utilisez les outils de création visuels et textuels pour produire et partager votre veille informationnelle.

Puis, utilisez les réseaux sociaux, les forums et les plateformes dédiées pour partager votre contenu.

Ensuite, partager à vos collègues et collaborateurs. En partageant votre veille informationnelle, vous augmentez votre capacité de rétention de l’information, ce qui est une bonne chose pour votre épanouissement personnel et votre évolution professionnelle.

Quelques outils de création et partage de contenu pour votre veille informationnelle 

WordPress : Conçu au départ pour pour créer des blogs, c’est maintenant la solution la plus utilisée pour créer tous types de sites.

Tableau de bord WordPress : outil de partage de la veille informationnelle
L’interface de WordPress

Canva : outil de création graphique en ligne (visuels, logos, CV…)

Google Drive : service de stockage et de partage de fichiers (textes, tableurs, présentations…) 

Pinterest : création et partage visuels

LinkedIn : publication et partage d’articles

Slack : outil de travail collaboratif 

Medium : publication et partage de contenu sur le web

Pour aller plus loin, suivez ce cours Mettre en place un système de veille informationnelle

Maintenant vous savez comment mettre en place une veille informationnelle et les outils pertinents à utiliser.

Par conséquent, il ne vous reste plus qu’à commencer à rédiger. Au fur et à mesure que vous pratiquerez, Vous découvrirez comment bien les utiliser .

Category: Marketing digital

laissez un commentaire